Cerisiers

Badascony : — plus disponible

Ce bigarreau semi tardif est une variété hongroise, qui réussi dans de nombreux climats et produit régulièrement. L’arbre est très ramifié, semi érigé, vigoureux et à floraison semi tardive. Il produit en juin/juillet des fruits fermes, rouges à pourpres, d’excellente qualité gustative.

Belle de Mai : – plus dispo

Guigne : Variété ancienne précoce aux très bons fruits acidulés à chair tendre et rouge. L’arbre est vigoureux, de bonne fertilité et insensible aux vers.  La précocité de sa floraison le destine aux jardins abrités. Il est pollinisé par Burlat et autres.

Courte Blanche : – plus dispo

Des fruits blancs, fermes et sucrés. Sa couleur le rend moins attractif aux yeux des oiseaux, pour notre plus grand plaisir …

Griotte de Lyonnais : greffé sur Ste Lucie

Un arbre rustique aux fruits bien acidulés à la fin juin pour des cerises au sirop ou à l’eau de vie …

Griotte de Montmorency : – sur merisier

Variété anciennes à déguster et à confire, prisée par les rois, aux fruits rouge vif. Griotte douce à jus clair (amarelle), sa chair rosée est fine, fondante, acide et légèrement sucrée à l’arome suave. L’arbre est d’abord dressé puis étalé à bonne production. Cette variété est autofertile : pas besoin de pollinisateurs. Sa floraison tardive lui permet d’éviter les dernières gelées.

Au XIXème siècle, les parisiens louaient les arbres à l’heure pour déguster ces gaudrioles.

Hedelfinger :  – plus dispo

Arbre autofertile de grange vigueur produisant de gros et bons bigarreaux très foncés, croquant, sucrés, parfumés. Tardif, il est peu sensible au gel et produit régulièrement dans la région, mais comme tous les cerisiers tardif, cette variété peut être sujette aux vers …

 

De la St Jean :  – plus dispo

Une cerise rouge brillante qui se récolte fin mai à début juin. De calibre moyen, elle est fondante, sucrée et juteuse avec une touche acidulée. Cette cerise n’est pas sensible à l’éclatement. L’arbre productif met à fruits rapidement, avec une vigueur moyenne et un port étalé. variété récente, la taille peut lui être bénéfique pour conserver une bonne mise à fruit dans le temps.

Souvenir des Charmes :  – plus dispo

Bigarreau aux fruits très noirs, croquants et juteux, c’est l’une des meilleurs en bouche selon certains. Non autofertile.

Noire de Méched : – plus dispo

Bigarreau ancien originaire d’Iran aux grosses cerises rouge sombre. Excellente, à la chair ferme et croquante, douce et sucrée. Ses fruits en forme de cœur résistent à l’éclatement et se récoltent en juillet. L’arbre est vigoureux, semis-érigé et très ramifié. Bonne floraison tardive.

Noire Duchatel : — plus dispo

Variété ancienne, rouge sombre et productive qui produit ses fruits savoureux en juin. variété autofertile

Précoce de la Marche : – plus dispo

Guigne hâtive, produisant l’un des premiers fruits de saison, charnus et insensible aux vers. L’arbre est productif et moyennement vigoureux.

Summit : – plus dispo

Bigarreau en forme de cœur de gros calibre. Très bonne chair pâle, sucrée, ferme au léger parfum. L’arbre est vigoureux et érigé, il nécessite d’être arqué pour accélérer la mise à fruit qui sera abondante. Pollinisé par Napoélon, Burlat, Hedelfinger. Peut être sujet au monilia.

Tardif de Schneider : — plus dispo

Bonne et grosse cerise acajou, tardive et résistante aux maladies.

Trompe Geai : – plus dispo

Arbre vigoureux produisant de bons bigarreaux jaune clair en forme de cœur, très parfumés et sucrés et au goût caractéristique. Il est également rustique, résistant aux maladies, et aux oiseaux qui se méprennent de sa couleur (contrairement aux mouches …) !

Ulster : – plus dispo

Bigarreau tardif, résistant aux gelées, aux fruits croquants, sucrés et de bonne conservation.

Porte Greffe :

Afin de préserver les variétés, celles ci sont greffées sur des porte greffe. Vous avez le choix entre différents porte greffe selon votre sols et la vigueur/longévité/production de l’arbre que vous souhaitez :

  • Le Punus Mahaleb ou Ste Lucie : la vigueur de ces arbres est moyenne et ils peuvent être conduit en basse tige, la mise à fruit est rapide. Il s’adapte particulièrement bien aux sols secs et calcaire mais produits de nombreux rejets.

  • Le Merisier ou Prunus Avium : Il s’agit du cerisier sauvage qui donne de grands arbres haute tige et demi tige, à longévité importante mais mise à fruit plus lente. Il produit peu de rejets et préfère les sols non calcaire. Il tolère mieux les sols lourds que le mahaleb.