Plaqueminiers / KAKI:

Les Plaqueminiers, ou arbres à Kakis forment des arbres particulièrement beau : leurs branches tortueuses en bois d’ébène portent des feuilles luisantes vertes puis orangées pouvant servir à faire du thé. Il met du temps pour s’installer, croît lentement, gel parfois aux extrémités pour repartir de plus bas et former enfin un houpier de 5 mètres. Au bout de 5 ans, il porte des fruits oranges et ronds en automne hiver. Le « vrai » kaki se mange bien mûr, blet (pas forcément gelé), pour éviter l’astringence qui le caractérise lorsqu’il manque de maturité. Qui n’a pas été surpris en croquant dans un kaki trop vert du commerce ? Cultivé dans votre jardin et ramassé à point vous pourrez (re)découvrir une chair sucrée et fondante comme du miel à déguster à la petite cuillère, ou encore les sécher comme en Asie.

 

Variétés greffées sur diospyros lotus, 20/40cm

 

  • Meader :

Une variété autofertile et rustique, qui produit rapidement et abondamment de nombreux très bons petits fruits au goût exotique étonnant pour un kaki : arrière goût de rhum et de vanille. Les fruits sont particulièrement précoce et peuvent se consommer dès la fin septembre.  

  • Muscat :  — plus dispo

Une bonne variété classique autofertile qui produit tardivement de gros fruits bien sucrés fondants comme du miel

  • Russian Beauty  — plus dispo

Originaire d’ukraine, c’est le plus rustique : il passe bien souvent au travers des gelées tardives et produits de bons fruits particulièrement doux. C’est aussi une variété auto-fertile.

  • Schneider

Variété de la vallée du Grésivaudan, appréciée par ses consommateurs. A découvrir.